Accueil 

Commentaire pour Salut Robert le bâtisseur (1935 - 2012)

Commentaire11 août 2012
Mon oncle Robert
Même si on se voyait pas souvent car la distance de 17 heures entre Tracadie N.B. et St. Catharines ON fut un long trajet. Par contre, lorsque mes quatre soeurs et moi arrivaient au N.B. On avait hâte de voir notre oncle Robert chez Motel Boudreau pour manger des fruits de mer. Tes fils nous ont invité pour sortir une soirée au discothèque pour danser et socialiser et que tu as rit comme un bon lorsque je t'ai raconté qu'un jeune qui m'avait demandé de valser avec une main sur mon derrière et l'autre autour du corps et je t'ai dit qu'il était un macro. J'ai jamais oublié cet événement. Oncle Robert tu vas me manquer et tu es toujours dans mes prières. Repose en paix maintenant et je t'aime.

Francine Boudreau-Merry, Niagara
Lu : 4561 fois
[ Retour ]