La persistance du sable

Après une absence de plusieurs années, Joyal Arsenault, coopérant international en Afrique, doit revenir au Canada parce que sa mère tombe gravement malade…

Au tournant des années 1980, des expropriés du parc national Kouchibouguac (Nouveau-Brunswick) se mobilisaient une dernière fois contre ce que plusieurs ont appelé la « deuxième déportation des Acadiens ». Joyal, jeune diplômé en sciences sociales, et sa mère Mérilda, activiste politique, perdaient cette lutte aux côtés des expropriés. La bouillante Mérilda attribua alors cette défaite au fait que trop de gens, dont son fils, avaient refusé de se battre jusqu’au bout.

Avec le sentiment de ne pas avoir été l’homme de la situation tant auprès des expropriés qu’aux yeux de sa mère, Joyal a choisi la coopération internationale pour guérir ses plaies. En Afrique, il a rencontré Djénéba; il a repris goût à la vie et à l’action communautaire. Mais la vieille blessure de son passé n’est jamais loin... Que faut-il faire de sa vie pour qu’une défaite engendre la victoire ?

Pour plus d'information
Quand : 28 sept. - 15 oct. 2011
Horaire : 20h
Saison : 2011-2012
Où : 220, boul. St-Pierre O.
Ville : Caraquet
Information : 1-800-TPA-0920
tpa@tpacadie.ca
www.tpacadie.ca
Présentateur : Théâtre populaire d’Acadie
Crédits : Texte : Marcel-Romain Thériault
Mise en scène : Philippe Lambert
Scénographie : Luc Rondeau
Costumes : Josée Bergeron-Proulx
Éclairages : Lyne Rioux
Assistance à la mise en scène et conception sonore : Jean Gaudreau
Directrice de production : Catherine La Frenière
Interprétation : Béatrice Picard
Richard Thériault
Myriam De Verger
Marcel-Romain Thériault
Jean-Moïse Martin
Audrey Blanchard

Une coproduction du Théâtre populaire d’Acadie et du Théâtre du Tandem
« Retour
[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]